Festival 2012 "Roulottes"

 

THEME 2012 : Roulottes- Les voyageurs : gitans, tsiganes, Roms, voyageurs de tous genres…La plage au bord du Lot est investie par des roulottes, des chevaux, un chapiteau, un public de toutes générations.

Que se passe t’il ? Cinéma de patrimoine- concerts- lectures- spectacles équestres- lectures- danse flamenco. Avec la présence exceptionnelle d'Alexandre ROMANES, qui fera la lecture de ses textes ets era présent sur les deux jours.

En bref:

Vendredi 20 juillet , inauguration à 18h avec des pectacles équestres, apéro-concert, musique, repas et à 22 h: Film Le cheval venu de la mer

Samedi 21 juillet

12h: Flamenco au café du Pont - gratuit, picnic sur la plage

A partir de 14 h: films au microplexe, spectcales de cheavux, lectures,

18 h: Spectacle Flamenco, 19h  Apéro en musique  repas, 22h : Film Gadjo Dilo - 23h30: concert/ bal avec les Roms des foins, tard dans la nuit: grand feu et film Qui chante la bas?

 

Où : Village au bord du Lot, en Aveyron.

Qui soutient le festival ? Mairie de ST Laurent d’Olt, DRAC, Conseil régional Midi-Pyrénées Département de l’Aveyron, Pac Naturel régional des Grands Causses.

 

Je n’ai pas encore compris comment fonctionne le monde

Mais je sais très bien ce que le ciel exige de moi. Le temps du gâchis est fini.

Maintenant, je pose la main sur tout ce qui est beau.

Alexandre Romanès

 

Contact : OLT UP 06 80 24 40 67 / 06 08 22 13 89- Saint Laurent d’Olt asso.oltup@orange.fr

 

Vendredi 20 juillet 2012

Les Djiguites du Causse

Jocelyn Petot, musicien, voltigeur et dresseur de chevaux, crée en 2000 la troupe des Djiguites du Causse composée de 8 artistes : cavaliers, voltigeurs, musiciens et danseuses. avec laquelle il sillonne l'Europe. A la même époque, il est tour à tour conseiller technique pour le cinéma et professeur de voltige d'un grand nombre de voltigeurs professionnels actuels, notamment au Puy du Fou. Ensuite, c’est l'aventure Zingaro,le théâtre équestre de Bartabas avec lequel il parcourt le monde durant 8 ans.

La compagnie est basée à La Cavalerie depuis 40 ans. Pour le festival Olt Up, elle va s’installer sur les bords du Lot, avec ses roulottes, ses chevaux, et toute la famille, et nous offrir des spectacles de chevaux, de voltige équestre, des concerts et de la danse flamenca.

   


  22h :cinéma sous les étoiles

Le Cheval venu de la mer (Into the West) de Mike Newell – 1993

                                  

 

A Dublin, un étrange cheval blanc a été ramené au camp des Tinkers (gens du voyage) par grand-père Ward, un conteur de légende hors pair. Ses deux petits-fils, Ossie et Tito, vivent avec leur père, Papa Ryley, un Tinker qui s'est sédentarisé après la mort de sa femme. Les enfants, nourris de légendes, de télé et de westerns, vont se lancer dans une cavale éperdue, chevauchant Tirna Nog, avec son cheval blanc capable de voler.Nous sommes invités à un véritable voyage initiatique, déguisé en film d'aventures. Les thèmes abordés sont existentiels : quête de la mère disparue, aventures, errance, liberté, recherche de l'origine... S'il ramène au conte de fée, le film s'accroche au réel et dénonce le racisme dont sont victimes les Tinkers en Irlande. 

Le Cheval venu de la mer fut récompensé à de nombreuses reprises dans le cadre de festivals internationaux: Prix du Meilleur film au Festival de Cleveland en 1993, Prix du Meilleur film européen au Festival du film néerlandais en 1994

Samedi 21 juillet

 

Flamenco au Café du Pont à midi

voir détail ci dessous


Pique-nique au bord du Lot autour des roulottes

Paniers picnic, petite resturation, buvette.

On peut aussi apporter son panier !

A partir de14h :

Cinéma de poche sur roues. Un microplexe installé dans une grande roulotte en bois sur les bords du Lot sera le cadre de projections en continu toute la journée du samedi 21. Des films rares, des documentaires, des films du patrimoine sur le thème des « voyageurs » seront projetés en super 8, en16mm et en vidéo par « La mangeuse de Pelloch' ».Programmation en cours .

Librairie.  Sylvie Lacan de la librairie PONT VIRGULE à Espalion nous fait le plaisir présente toute la journéeInstallée dans une roulotte tsigane propose une  sélection de livres sur les voyageurs et les roulottes.

 Lecture de textes d’Alexandre Romanès, fondateur du cirque Romanès, et autres textes gitans.

                   

 

 « ... Le roi Gallimard accueille chez lui un gitan. C'est un événement merveilleux. Nous sommes si encombrés par les livres sans nécessité des lettrés que seul un va-nu-pieds pouvait nous ramener à l'essentiel .Aujourd'hui, Alexandre Romanès dirige un cirque tsigane avec sa femme et ses enfants. Son livre «Paroles perdues» avance droit sur le lecteur sans jamais baisser les yeux. Il balaie tout ce que notre modernité malade a entassé de faux savoirs et de vraies prétentions... Un gitan s'assied dans notre cuisine, tape du poing sur la table. Le poing s'ouvre : il contenait un diamant. Quand nous ouvrons ses livres, c'est nous qui mendions, et c'est un gitan qui met dans notre main sa fortune. »          Christian Bobin - Le Nouvel Observateur.

Contes par Malika Verlaguet

 


 

17 h :Spectacle de dressage espagnol , voltige, spectacles équestres surprise: les Djiguites du Causse.


18 h : concert spectacle de flamenco par la Cie Eva Luisa


"Flamenco por Dentro" est un spectacle à la rencontre d'un flamenco profond et intime. Eva Luisa y incarne tour à tour la joie et le désespoir, portée par des musiciens au plus proche de la tradition flamenca. Fidèle au baile traditionnel , Eva Luisa  unie émotion, féminité et force.

 

 

ELLE A DU CHARME, de la sensibilité, de la ténacité mais aussi une belle énergie. Elle illustre à elle seule l’enracinement du flamenco dans sa ville et l’audace tranquille de sa génération. Complice de Juan Manuel Cortes, Eva Luisa a fondé avec lui sa compagnie dès 2007. Ses premiers spectacles ont été applaudis partout en France, elle a remporté en 2009 le prix « jeunes espoirs » au festival de Genève et un grand succès au Festival Flamenco 2012 à Nîmes. Elle se produit régulièrement en Espagne. Eva n’est pas seulement danseuse de grâce et de légèreté. Cette jeune femme obstinée a du charisme et l’avenir lui sourit.

  Juan Manuel Cortes

 Né dans une famille gitane flamenca depuis plusieurs générations, Juan Manuel s’initie dès son plus jeune âge à cet art. Il réalise ses premiers pas sur scène dès 16 ans auprès de son oncle le grand guitariste nîmois Antonio Cortes et c’est en tant que percussionniste qu’il a choisi de s’exprimer. Il a puisé dans ses racines le sens du «compas », cher au flamenco, authentique et traditionnel qui lui permet d’accompagner aussi bien le chant que la danse.     

 

Danse Eva Luisa

Chant El Trini

Artiste invité chant Nño Elche

Guitare Antonio Moya, Cristobal Corbel

Percussion Juan Manuel Cortes

 Création musiques Juan Manuel Cortes, Curro de María

Costumes Flamencura


 

Repas en musique à partir de 20 h

 

 

Cinéma sous chapiteau à 21h30 

 
 

Gadjo dilo- 1988 – Comédie dramatique- Réalisé par Tony Gatlif avec Romain Duris, Rona Hartner, Angela Serban.

 

 

 

 

César 1999 de la meilleure musique de film et du meilleure espoir féminin à Rona Hartner. Léopard d'argent au festival International du film de Locarno 97

 

Gadjo' c'est l'étranger, c'est Stéphane un jeune français d'une vingtaine d'années qui traverse ce pays à la recherche d'une chanteuse inconnue. Stéphane finit

par découvrir l'amour, une nouvelle famille et toute une culture.

  «  On n'est pas loin d'une forme de bonheur cinématographique » - Jean-Clau

 

 

 

 

 

de Loiseau Télérama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« On est directement happé et on se retrouve en Roumanie dans la peau de Romain Duris; du coup on a froid, on danse, on est ivre, on est amoureux enfin tout comme lui; c'est ce qu'on attend du cinéma, qu'il nous transporte; grandiose ! » Le Monde

 

 

« L’autre fou « le “ Gadjo dilo ”, j’aime cette traduction car elle reflète la richesse du film. Pas de folklore dans “ Gadjo dilo ” mais le sentiment étrange d’être familier avec ces personnages qui vivent pourtant dans un ailleurs lointain.  ACID

 

23h Grand concert  Les Roms des foins

Un nouveau virus va sévir pendant le festival de Saint-Laurent d' Olt. Les symptômes en sont principalement un sourire et une bonne humeur incontrôlables accompagnés d’une irrésistible envie de danser. Trois musiciens chanteurs sont à l’origine de cette épidémie,ils sont armés de percussions, d’un accordéon, d’une clarinette et provoquent des éruptions balkaniques.

Munissez-vous donc d’une bonne paire de chaussures et de beaucoup d’endurance car la contagion est inévitable !

 


Cinéma de minuit (et demi)

 

Qui chante là-bas ? Réalisé par Slobodan Sijan  - 1h30 – 1980 - Yougoslavie

Road-movie corrosif et tragique, une fable déjantée et explosive, une comédie

à l’humour ravageur.


Comédie prémonitoire de l’implosion de la Yougoslavie, c’est l’un des films les plus appréciés des Balkans. Sélectionné au festival de Cannes 1981, il a connu un immense succès public lors de sa sortie.

 

 

 

Un film rare à ne pas manquer, ce road-movie burlesque nous emporte au fil d'un voyage déjanté à travers la Serbie rurale à la veille de l’invasion allemande. C’est une galerie Brechtienne de personnages inoubliables, des répliques hilarantes.

Dans un vieil autocar rose fané bringuebalant, un jeune couple, un bellâtre de guinguette, un bourgeois réac, un phtisique, un paysan gabelou... Et les deux musiciens tziganes, qui ponctuent le récit de leurs mélopées comme un chœur antique.

En cours de route, la tension monte au sein de cette galerie de personnages. Partis vers une destination qui ne semble jamais pouvoir être atteinte, mais à laquelle mènent tous les détours, nos voyageurs parviendront-ils à leur but ?

  Tard sous la lune : final avec tous les orchestres réunis autour d’un gigantesque feu de camp.